00101001011101001011011010011110101*

L’économie numérique renvoie à une technologie particulière : la technologie numérique (autrefois dénommée technologies de l’information et de la communication ou TIC – les deux dénominations étant pour nous semblables).

Selon le Larousse, l’adjectif « numérique » fait référence à ce « qui relève des nombres, qui se fait avec des nombres, est représenté par un nombre ». D’un point de vue technologique, le numérique se définit comme une information représentée au moyens de caractères, tels que des chiffres ou au moyen de signaux à valeurs discrètes. Toutes les données qui nous entourent peuvent être transformées dans ce format. Ce qui rend possible la numérisation du monde, c’est d’abord l’augmentation des capacités informatiques de traitement de ces données („Big Data). Mais c’est aussi la baisse du prix des composants électroniques. Un microprocesseur de 2012 est six cent mille fois plus puissant que ceux de 1971, au moment de la création de cette technologie indispensable au traitement des données numériques. Le prix a dans le même temps connu une baisse du même ordre, expliquent P. Escande et S. Cassini. Aujourd’hui, « la moindre cafetière ou la plus modeste des cartes de fidélité » peut recueillir des milliers de données et connecter ces informations à internet ! Miniaturisation des calculateurs, logiciels de plus en plus complexes, capacité infinie de stockage des données (désormais localisées sur des « nuages » ou clouds), puissance du réseau qui s’améliore en permanence, enfin démocratisation des ♦„usages grâce à la baisse des prix : tout cela est aux racines de la révolution numérique. ˜

* traduction approximative : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la technologie numérique (ou presque)

Numérique (Technologie)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *