Mon chef est une machine !

Le voice picking, ou commande vocale, est un système utilisé dans la logistique et la préparation de commandes. Le préparateur est guidé dans ses tâches par reconnaissance vocale. Il ou elle reçoit ses instructions via un micro-casque. « Aller en B12, prendre 4. – Pris 4 » : tel pourrait être le dialogue entre le robot et l’opérateur. La machine guide l’opérateur et elle retraduit ses mots en codes informatiques. « Pris quatre » sera retraduit en « quatre sorties de stock ». Ce contrôle du travail est utilisé dans la plupart des entrepôts logistiques. « C’est fatiguant de parler toute la journée avec une machine », dit un magasinier concerné par la technologie. Les fabricants de systèmes de voice picking répondent : la productivité augmente, vos deux mains sont libérées ! Les préparateurs sont « le nez dans le micro », leur savoir-faire est réduit à leur seul engagement physique, comme le montre une enquête du sociologue David Gaborieau. Le travail à la chaîne s’exporte de l’industrie vers les services, ces nouvelles chaînes ne sont plus visibles mais invisibles, et c’est un robot qui mène la cadence. Un nouveau risque apparaît, identifié par l’INRS : celui de « dépendance à la machine », corollaire d’un sentiment de déshumanisation du travail. Comment, la voix synthétique de votre manager ne vous revient pas ?!

« Lorsque le corps résiste aux nouvelles techniques de travail, écrit David Gaborieau, le thème de la santé devient un enjeu central pour tous les acteurs de l’entreprise. » Dans l’entrepôt de la grande distribution qu’il a étudié, quand les corps ont dit « stop » (augmentation des arrêts de travail, des maladies professionnelles), le travail a – enfin – été replacé au centre des préoccupations. Les CHSCT, notamment, ont joué leur rôle d’alerte. Des expertises médicales ont été lancées. « Le travail est donc de nouveau scruté, mesuré et chronométré, non plus afin de le rationaliser mais cette fois afin d’en limiter l’impact sur le corps ». ˜

 

 

Voice Picking

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *